Les Huiles

Le rôle de l'huile.

Les classifications et les codes.

La viscosité. 

Les différentes gammes d'huile. 

Qui fait quoi ?

Le rôle de l'huile dans le moteur.

L'huile assure 5 fonctions essentielles contribuant au bon fonctionnement de la mécanique.

  1. La lubrification des pièces en mouvements.
  2. Le refroidissement du moteur en répartissant la chaleur de celui-ci, et la limitation de la température de certains organes (pistons par jet d'huile à l'intérieur des jupes).
  3. La lutte contre la corrosion interne du moteur, surtout pour les diesels (rouille).
  4. Le nettoyage des circuits lubrifiants, des carters, des pièces en  mobiles (détergent).
  5. L'amélioration de l'étanchéité entre pistons et cylindres (compression), limitation des cognements, rattrapage du jeu d'usure des pièces, et sur certains moteurs modernes, rattrapage hydraulique du jeu des soupapes.

Toutes les huiles sont additionnées de différents produits: améliorant de viscosité, anti-souffre, détergents, dispersants, anti-mousse, anti-usure, anti-oxydant, anti-rouille, etc....

Le rôle de ces produits est bien défini. Par exemple, les rôles du détergent et celui du dispersant sont de garder le moteur propre en empêchant les impuretés de se fixer sur les parois ou de se regrouper entre elles.

Le rôle de l'anti-souffre sera d'éviter la formation d'acide sulfurique à partir du souffre contenu dans le gasoil.

C'est pourquoi plus une huile sera additionnée, plus elle sera chère.

Les classifications et les codes.

Elles sont définies par l'ACEA (Association des Constructeurs Européens d'Automobiles), anciennement CMCC (Comité des Constructeurs du Marché Commun). 

En Europe, il y a trois catégories d'huile, chaque catégorie se divisant en niveaux:

  1. A pour les moteurs essence.(A1-A2-A3)
  2. B pour les moteurs diesel de tourisme.(B1-B2-B3)
  3. E pour les moteurs diesels poids lourds.(E1-E2-E3)

Anciennes normes:( le chiffre qui suit la lettre détermine le niveau de performances)

  1. G  (gazoline) pour les moteurs essence.(G1 à G5)
  2. PD(passeger diesel) pour les moteurs diesel de tourisme.(PD1 à PD5)
  3. D  pour les moteurs diesel industriels.(D1 à D5)

Pour les camping-cars, une huile marquée PD2 ou B3, s'avère être le meilleur choix.

La viscosité.

C'est la norme américaine SAE qui est appliquée.(SAE= Society of Automotive Engineers) 

La viscosité est l'aptitude d'une huile à se glisser entre des pièces en mouvement. La viscosité diminue plus ou moins lorsque la température de l'huile augmente. Plus la viscosité est faible, plus la lubrification du moteur à FROID sera rapide. Il est établi que 60% de l'usure d'un moteur se fait pendant les premières minutes de son fonctionnement. Cette viscosité est mesurée en "centipoise" pour des températures inférieures à 0°c, et en "centistoke" au delà. Elle est ensuite convertie en grades.(5W, 10W, 15W, 20W et 25W à froid, W signifiant winter) 

La norme SAE classe les huiles en fonction de leur viscosité à une température donnée. De 98,9 °c pour les 20, 30, 40, 50 et 60 grades, et de moins 17,8°c pour les grades suivi de la lettre W.

Une huile multigrade couvre donc plusieurs grades de viscosité. Ainsi une 15W40 équivaut à une 15W à froid et à une 40 à chaud. Une super-multigrade couvrira toute l'échelle.(5W50). Le grade 60 étant connu mais non utilisé dans les gammes courantes.

La norme API est basée, elle, sur les spécificités des véhicules US, et classe les huiles selon  l'usage auquel elles sont destinées.(API= Américan Pétroleum Institute) 

Il existe deux classement API :(la seconde lettre indiquant le niveau de performances en fonction de l'évolution des moteurs)

  1. S pour les moteurs à essence.(SF, SG, SH,..)
  2. C pour les moteurs diesel.(CC, CD, CE,..) 

Une huile classée API CE sera une huile de synthèse ou semi-synthèse pour moteur diesel avec ou sans turbo, destinée à un usage sévère. API CD sera une huile minérale additivée pour moteur diesel ou essence avec turbo, en usage sévère en toutes saisons.

Les gammes d'huiles.

Il existe 4 gammes d'huile: les végétales, les minérales, les semi-synthétiques et les synthétiques.

  1. Les huiles végétales dont la viscosité est très élevée(>200), possèdent un film pratiquement incassable. Les plus connues sont le ricin et le colza. Cette huile fut longtemps utilisée mélangée à de l'huile minérale, jusqu'à l'apparition des huiles de synthèse. Elle est surtout utilisée aujourd'hui dans la bio-carburation. C'est une huile qui s'oxyde facilement et qui se polymérise à haute température. 
  2. Les huiles minérales pures ont très peu d'additifs et possèdent un faible éventail de viscosité.
  3. Les huiles semi-synthétiques sont composées de 80% d'huile minérale et de 20% de bases synthétiques, fortement additionnées. Viscosité de 10W40.
  4. Les huiles synthétiques sont obtenues en mélangeant différents composés chimiques ou pétrochimiques entre eux: alcool et acide organique, poly-glycols, hydrocarbures de synthèse, etc.. Très fortement additionnées, c'est le haut de gamme des huiles. Elles couvrent TOUTE l'échelle de viscosité. 5W40 ou 5W50. Elles offrent à l'heure actuelle, le meilleur compromis à chaud comme à froid, pour les moteurs essence ou diesel, avec ou sans turbo.

 Il ne faut pas oublier non plus, les huiles de boites de vitesses. Elles existent en 2 gammes: les minérales et les semi-synthétiques.

  1. Les minérales 80W90 ou 85W140  norme API GL4.
  2. Les semi-synthétiques 75W / 80W  norme API GL5 haute pression.

Qui fait quoi ?

Pour savoir quel est le fabricant de l'huile, il existe sur les bidons un code emballeur (EMB). Il suffit de comparer ce code avec celui des grandes marques.

Exemple: EMB 76476B est le code de Mobil-Oil. Mais c'est aussi celui de Carrefour, Continent, Auchan, etc.... Pour Total ce sera EMB 94077B.

 Pour en terminer avec ce dossier, il faut savoir qu'une huile est volatile, qu'il est normal qu'un moteur consomme de l'huile (environ 1 litre pour 1000km), qu'une huile ne s'use pas mais se  sature d'impuretés dégradant sa viscosité, que TOUTES les huiles sont miscibles entre elles et qu'enfin il n'y a AUCUNE DIFFÉRENCE ENTRE LES HUILES DIESEL ET ESSENCE.(Il s'agit tout simplement d'un argument commercial permettant de diversifier les produits).

Pour finir, une petite astuce: à chaque plein de GASOIL ,ajouter un verre d'huile deux temps dans le réservoir. Cela augmente les compressions du moteur, diminue sa consommation et lubrifie le circuit d'injection.

                                                                                                             

©P.L  2000 (MAJ 2004)