Balades dans le GERS. 

"Le bonheur est dans le pré"

Prière gasconne: Seigneur! Donnez-moi la santé pleinement, du travail légèrement, de fins repas très souvent, de l'amour de temps en temps, mais surtout de l'armagnac journellement.

Circuit N°1 .août 2000 

Départ de Tarbes direction Mirande, bastide fondée au 13ème siècle. Après la visite de la ville, nous nous rendons à Barran (photo) ou son curieux clocher hélicoïdal et sa tour-porte en font une bastide de charme. Stationnement sur la petite place ou se trouve également un marché couvert.  Par de petites routes vallonnées, entourées de champs de blé ou de colza, nous atteignons le village de Lavardens.  

Le château de Lavardens, fief des Comtes d'Armagnac au Moyen-age, a été reconstruit au 17ème siècle. Grand parking au pied du château, ainsi qu'eau et wc dans le village. Après avoir déjeuner, nous rejoignons Fleurance par la D103. Bastide construite en 1274, il n'y a vraiment que l'église qui vaut le détour. De Fleurance nous allons à Lectoure, ville réputée pour ses melons, mais auparavant nous faisons une halte au lac des Trois Vallées. 
Le lac des Trois Vallées possède une aire de services, et un vaste parking gratuit sous les arbres. Possibilité d'y passer la nuit. Lectoure, dont nous voyons ci-contre la tour de la cathédrale Saint Gervais, est situé sur une hauteur. Panorama superbe depuis l'esplanade.  Agréable visite de la ville grâce a la mise en place d'un petit circuit.

Par la D166, et autres petites départementales, nous arrivons à La Romieu, petit village fondé au 11ème siècle, et sa célèbre et magnifique collégiale. A visiter absolument. Stationnement facile pour les camping-cars autour du village. La Romieu est également la ville des chats. Faites vous raconter la légende d'Angeline, et vous saurez pourquoi.  

Nous repartons par la D41, et traversons Condom sans nous y arrêter car nous y repasserons en revenant de Larressingle. Appelé"la Carcassonne du Gers", ce village mérite bien son surnom. C'est le plus petit village  fortifié de France. Bâti au 13ème siècle, il est resté intact au fil des ans. A ses pieds se trouve la cité des machines de guerre du Moyen-age. Une aire de services se trouve a coté du porche d'entrée. La soirée approchant, nous avons passé la nuit sur le parking du restaurant se trouvant a l'entrée du village, sur la gauche. Accueil très sympathique.     
Le lendemain, retour a Condom ou cette fois nous nous arrêtons. Stationnement facile le long de la Baïse, face aux embarcadères. La ville ne possède pas moins de 7 églises, et un musée original, celui du préservatif, condom signifiant ...capote. A voir, la Mairie dans un ancien cloître, l'office du tourisme dans une ancienne bâtisse médiévale, la cathédrale St.Pierre, la ville très accueillante, etc.. 

Non loin de là, en direction  de Valence sur Baïse, se trouve l'abbaye cistercienne de Flaran. Fondée en 1151, elle est un chef-d'oeuvre à découvrir. Parking très agréable et ombragé. Entièrement restaurée, la visite de ce bâtiment qui en 1970 servait encore d'entrepôt pour l'Armagnac, ne laisse personne insensible. Aujourd'hui l'abbaye abrite entre autre le Centre Culturel Départemental.  

Après le repas de midi, une visite à Valence sur Baïse (aire de service au port fluvial), permet de débuter l'après-midi par une agréable promenade découverte du village, mise au point par l'office du tourisme. Nous reprenons la route tranquillement et en flânant sur les petites départementales pour finalement arriver à Marambat ou nous décidons de faire halte pour la nuit, sur la petite place du village, à coté d'un bassin. Accueil très chaleureux, ou une habitante, voisine de la place, est venue nous offrir des melons, et discuter avec nous.  Départ le lendemain pour Vic-Fezensac  haut lieu des corridas Gersoises, dont les arènes construites en 1931 attirent toujours autant de monde. Nous profitons de cette halte pour acheter du Floc de Gascogne, apéritif à base d'Armagnac. Nous poursuivons par la D626 jusqu'à Eauze, capitale de l'Armagnac, et y faisons la visite de la ville, ainsi que quelques emplettes, avant de repartir sur Nogaro et son célèbre circuit automobile. L'heure du repas approchant, nous trouvons un coin au lieu-dit "le clos de Herré" au bord d'un étang, quelques kilomètres avant Nogaro. Le week-end prolongé s'achevant, le retour sur Tarbes se fera  par Riscle et Maubourguet. 

Ainsi s'acheva cette balade de trois jours......