SUITE

Retour sur l'A2211. Et nous voila parti pour 18 kilomètres de montées, de virages et de descentes sur cette petite route étroite qui nous offre par endroit des vues superbes. Nous atteignons Graus et son magnifique pont qui traverse le rio Esera. Au dessus du village se distingue un monastère perdu dans la montagne.

Arrivé à l'embranchement de l'A139 et de la N260 venant d'Aïnsa, nous continuons dans les gorges du rio Esera. La route étroite, avec très peu de visibilité par endroits, demande une grand prudence. 

Treize kilomètres avant Bénasque, nous traversons le rio sur un petit pont étroit et rejoignons Castejon de Sos, village qui marque la frontière entre l'Aragon et la Catalogne.  La route grimpe tranquillement vers les cols de Fadas (1470m) et d'Espina (1407m) en nous dévoilant des vues magnifiques sur le massif de la Maladetta et sur l'Aneto, point culminant des Pyrénées avec 3404m.

La descente s'effectue tranquillement jusqu'à la N230 . Direction le tunnel de Vielha, long de 5 km. Après sa traversée, nous voici dans le Val d'Aran et nous entamons la descente sur le village de Vielha qui mérite que l'on s'y attarde.  Nous nous rendons ensuite à Bossost ou nous passerons la nuit au bord du rio Garona.

L'église San Miqueu de Vielha

L'église de Bossost

Après une nuit réparatrice, direction les magasins ou nous avons nos habitudes. Eh oui, ici c'est moins cher qu'en France. Les achats réalisés, la soute étant bien remplie, nous traversons la frontière , et direction Tibiran-Jaunac pour la halte du midi et retour sur Tarbes. Ainsi s'achève cette traversée Aragon / Catalogne.